4-12 août 2018 - TorontoAchetez des billets
X
FR EN
Accueil   Expérience des fans   Fait saillants
Fait saillants

Volet Masculin de la Coupe Rogers –
Fait saillants 1990-2016

2016

2016

Le Serbe Novak Djokovic a raflé son quatrième titre à la Coupe Rogers et ce, sans même concéder une seule manche à ses adversaires. Après s’être incliné en finale en 2015, le Serbe a cette fois vaincu le Japonais Kei Nishikori, troisième tête de série, en finale du tournoi. Il s’agissait de la dixième victoire de Novak Djokovic sur son rival contre seulement deux défaites. Ce sont des gains contre Gaël Monfils, Tomas Berdych, Radek Stepanek et Gilles Muller qui ont permis à Djokovic de participer pour la cinquième fois à la finale du tournoi canadien. En double, le duo composé d’Ivan Dodig et Marcelo Melo s’est mérité son tout premier trophée de la Coupe Rogers. Suite à une victoire contre les Roumains Florin Mergea et Horia Tecau au carré d’as, ils ont pris la mesure de Jamie Murray et Bruno Soares, les deuxièmes têtes de série, pour inscrire leurs noms sur la liste des champions.

Résultats des Canadiens

Après avoir connu une sortie prématurée en 2015, Milos Raonic est revenu en force en atteignant les quarts de finale de l’édition 2016. Il a indiqué la sortie au Chinois Yen-Hsun Lu et à l’Américain Jared Donaldson, avant de céder face au Français Gaël Monfils en deux manches identiques de 6-4. C’est ce même Monfils qui a éliminé le Britanno-Colombien Vasek Pospisil au deuxième tour. Pospisil avait d’abord enregistré une victoire face au Français Jeremy Chardy. Denis Shapovalov, Steven Diez et Peter Polansky, tous récipiendaires d’un laissez-passer pour le tableau principal, ont démontré qu’ils méritaient leur place au sein du grand tableau. En effet, le jeune Torontois Denis Shapovalov a créé une énorme surprise en éliminant l’Australien Nick Kyrgios, 11ème tête de série, suite à une longue bataille de 7-6(2), 3-6 et 6-3. Diez et Polansky ont également accédé au deuxième tour grâce à des victoires à l’arrachée. Finalement, Daniel Nestor, qui avait atteint la finale de double l’année précédente, a baissé pavillon aux côtés de Pospisil, en demi-finale face aux deuxièmes têtes d’affiche Jamie Murray et Bruno Soares, 6-4, 6-7 (5) et 10-7. La paire canadienne se préparait alors à disputer les Jeux olympiques de Rio.

2015

2015

 

Le Britannique Andy Murray a conquis son troisième trophée de la Coupe Rogers dans un duel entre les deux premières têtes de série du tournoi. En battant le numéro un mondial Novak Djokovic, à Montréal, Murray mettait un terme à une séquence de huit défaites consécutives face au Serbe. Des gains aux dépens de Kei Nishikori, du champion en titre Jo-Wilfried Tsonga, de Gilles Muller et de Tommy Robredo ont permis à Murray d’atteindre la finale du simple pour la troisième fois. En double, les Américains Bob et Mike Bryan ont remporté leur cinquième titre de la Coupe Rogers en un nombre record de sept participations à la finale canadienne. Une victoire en demi-finale face aux champions en titre, l’Autrichien Alexander Peya et le Brésilien Bruno Soares, avait mis la table pour une bataille contre le Canadien Daniel Nestor et le Français Édouard Roger-Vasselin, remportée finalement 7-6(5), 3-6 et 10-6.

Résultats des Canadiens

De retour sur la scène de son magnifique succès de 2013, Milos Raonic espérait revivre a même magie à Montréal. Toutefois, après avoir bénéficié d’une exemption au premier tour, Raonic a croisé le fer avec le puissant serveur Ivo Karlovic et s’est incliné 7-6(1) et 7-6(1). Vasek Pospisil a facilement franchi le premier tour en battant le qualifié Yen-Hsun Lu, mais s’est heurté à l’Américain John Isner après une chaude lutte de 7-6(1), 3-6 et 6-3. Le Canada a connu plus de succès en double alors que Daniel Nestor participait à sa cinquième finale de la Coupe Rogers. Aux côtés du Français Édouard Roger-Vasselin, Nestor avait surpris les deuxièmes têtes de série Ivan Dodig et Marcelo Melo ainsi que les cinquièmes têtes d’affiche Marcin Matkowski et Nenad Zimonjic avant le match ultime. Ce sont les Américains Bob et Mike Bryan qui ont privé Nestor et Roger-Vasselin du titre dans une finale enlevante.

2014

2014

Le Français Jo-Wilfried Tsonga en a surpris plus d’un en s’emparant du titre de l’édition 2014 de la Coupe Rogers. Treizième tête de série du tournoi, il a battu coup sur coup Novak Djokovic, favori de l’épreuve, Andy Murray, Grigor Dimitrov et Roger Federer. C’était la première fois depuis 2004 que la Coupe Rogers couronnait un joueur autre que Federer, Rafael Nadal, Djokovic ou Murray. Pour réussir l’exploit, le Français a dû battre quatre joueurs du Top 10, dont Federer en finale. Il remportait ainsi le deuxième titre de sa carrière du Circuit Masters 1000 de l’ATP World Tour, son premier depuis 2008. En double, l’Autrichien Alexander Peya et le Brésilien Bruno Soares ont fièrement défendu leur couronne acquise en 2013 grâce à une victoire de 6-4 et 6-3 face au Croate Ivan Dodig et au Brésilien Marcelo Melo.

Résultats des Canadiens

Tous les yeux étaient rivés sur nos deux vedettes canadiennes, Milos Raonic et Vasek Pospisil, à la suite de leurs incroyables parcours à Montréal en 2013. Les deux sont d’ailleurs arrivés à Toronto avec une bonne dose de confiance après s’être affrontés à Washington dans ce qui était la première finale toute canadienne d’un tournoi de l’ATP World Tour. Raonic a poursuivi sur sa séquence victorieuse pour se qualifier pour les quarts de finale avant d’être freiné en trois manches par l’Espagnol Feliciano Lopez. Malgré une récolte de 13 aces, Pospisil s’est quant à lui incliné dès le premier tour contre le Français Richard Gasquet, alors classé 12e mondial. Pour sa part, Frank Dancevic a subi l’élimination d’entrée de jeu, baissant pavillon contre l’Américain Donald Young. En double, le meilleur résultat canadien est venu du vétéran Daniel Nestor, qui évoluait avec le Serbe Nenad Zimonjic. Les troisièmes têtes de série se sont inclinées en demi-finale contre les éventuels champions.

2013

2013

L’édition 2013 de la Coupe Rogers a été palpitante et a offert deux incroyables demi-finales – Milos Raonic a vaincu son compatriote Vasek Pospisil pour devenir le premier Canadien depuis 1958, à atteindre la finale, puis Rafael Nadal a indiqué la sortie à Novak Djokovic en trois manches chaudement disputées pour accéder à sa troisième finale de la Coupe Rogers. AU match ultime, Nadal a eu raison de Raonic et conservait ainsi une fiche parfaite de trois gains en finales canadiennes. En double, les troisièmes têtes de série, l’Autrichien Alexander Peya et le Brésilien Bruno Soares, ont pris la mesure des Britanniques Colin Fleming et Andy Murray pour mettre la main sur leur premier titre de la Coupe Rogers.

Résultats des Canadiens

Les Canadiens ont connu des succès inégalés à la Coupe Rogers, cinq d’entre eux accédant au deuxième tour. Frank Dancevic, Jesse Levine, Filip Peliwo et Vasek Pospisil, qui avaient tous obtenu un laissez-passer, ainsi que Milos Raonic, 11e tête de série, ont franchi le premier tour, permettant ainsi au Canada de compter le plus de représentants au deuxième tour. Qualifié pour le tableau principal, Peter Polansky est passé à une manche de devenir le sixième Canadien au deuxième tour avant de s’incliner face à Kei Nishikori (9e). En battant Jarkko Nieminen, Peliwo, signait son premier gain dans un tournoi de l’ATP World Tour. Par la suite, Pospisil et Raonic ont produit la meilleure séquence de leur carrière; Pospisil accédant à son premier carré d’as d’un Masters 1000 et remportant une première victoire aux dépens d’un joueur du Top 10 contre Tomas Berdych, alors que Raonic devenait le premier Canada en 55 ans à atteindre la finale, sa première d’un Masters 1000. Ils ont croisé le fer en demi-finale, Raonic arrachant le gain au jeu décisif de la troisième manche. En double, Daniel Nestor et le Suédois Robert Lindstedt ont participé à la demi-finale.

2012

2012

Pour le plus grand plaisir des amateurs de Toronto, Novak Djokovic a conservé la main mise sur le titre de la Coupe Rogers après avoir eu raison du Français Richard Gasquet, en finale. Le Serbe récoltait donc une troisième couronne canadienne après ses triomphes de 2007 et de 2011. En double, les jumeaux américains Bob et Mike Bryan étaient couronnés champions pour une quatrième fois grâce à un gain en trois manches aux dépens des Espagnols Marcel Granollers et Marc Lopez.

Résultats des Canadiens

À sa troisième participation à la Coupe Rogers, Milos Raonic a ravi ses partisans en atteignant les quarts de finale avant de s’incliner en deux manches chaudement disputées face à l’Américain John Isner. À ce jour, une présence en quart de finale est le meilleur résultat obtenu par un Canadien. Tout comme en 2011, le jeune Vasek Pospisil a franchi le premier tour, mais cette fois, c’est l’Argentin Juan Monaco qui lui a mis des bâtons dans les roues. Frank Dancevic et Peter Polansky sont malheureusement tombés au tour initial. En double, Pospisil et Dancevic ont chuté dès le premier tour, tout comme Philip Bester et Adil Shamasdin. Quant à Daniel Nestor, il était quart de finaliste aux côtés de Max Mirnyi, du Belarus.

2011

2011

Les amateurs de tennis rassemblés sur le Court central du Stade Uniprix ont été témoins d’une performance sans précédent de Novak Djokovic, qui disputait son premier tournoi à titre de numéro un mondial. Opposé à l’Américain Mardy Fish en finale, le Serbe a signé un gain en trois manches pour ainsi mettre la main sur son cinquième titre de la saison en tournois du Circuit Masters 1000, un record de l’ATP World Tour. En double, le Français Michael Llodra et le Serbe Nenad Zimonjic ont conquis les grands honneurs grâce à une victoire aux dépens des champions en titre Bob et Mike Bryan. Finaliste en 2010 avec Julien Benneteau, Llodra et son nouveau partenaire ont eu besoin d’un superbris palpitant pour venir à bout des frères Bryan.

Résultats des Canadiens

Les amateurs ont eu d’autres raisons de se réjouir alors que deux jeunes étoiles montantes canadiennes se frottaient à l’élite mondiale. Bien que le Montréalais Erik Chvojka n’ait pas réussi à franchir le premier tour, Vasek Pospisil, de Vancouver, surprenait l’Argentin Juan Ignacio Chela, 22e mondial, et méritait ainsi la chance de croiser le fer avec Roger Federer (3e). Malgré une défaite en deux manches serrées aux mains du champion des éditions 2004 et 2006 de la Coupe Rogers, Pospisil a laissé entrevoir un magnifique potentiel. En double, le parcours de Daniel Nestor et de son partenaire Max Mirnyi, du Belarus, s’est arrêté en demi-finale contre les éventuels champions Llodra et Zimonjic.

2010

2010

Andy Murray, de la Grande-Bretagne, a défendu son titre au Centre Rexall de Toronto. Pour ce faire, il a dû battre coup sur coup Rafael Nadal et Roger Federer, respectivement en demi-finale et en finale, un exploit que bien peu d’hommes peuvent se vanter d’avoir réalisé. En double, les frères Bryan ont remporté les honneurs face aux Français Julien Benneteau et Michael Llodra.

Résultats des Canadiens

Peter Polansky a électrisé la foule en allant chercher sa première victoire aux dépens d’un top 20, Jurgen Melzer. Il a toutefois baissé pavillon au deuxième tour contre le Roumain Victor Hanescu. Ce dernier avait d’ailleurs pris la mesure de Milos Raonic au tour précédent. Frank Dancevic et Pierre-Ludovic Duclos se sont également inclinés au premier tour. Dancevic a plié l’échine face à Stanislas Wawrinka alors que Duclos a été éliminé par Yen-Hsun Lu. En double, même si leur parcours a pris fin au deuxième tour, Milos Raonic et Vacek Pospisil ont créé toute une surprise en éliminant Rafael Nadal et Novak Djokovic. De leur côté, Daniel Nestor et Nenad Zimonjic ont été freinés en quarts de finale.

2009

2009

Montréal a eu droit à du gros calibre puisque pour la première fois de l’histoire de l’ATP, les huit premiers joueurs du monde se sont qualifiés pour les quarts de finale. C’est finalement le Britannique Andy Murray qui a arraché le titre dans une finale chaudement disputée face à l’Argentin Juan Martin Del Potro. Plus de 200 000 personnes sont venues sur le site de la Coupe Rogers, éclipsant ainsi le record mondial d’assistance pour un tournoi d’une semaine déjà détenu par Montréal lors de l’édition 2007 de l’épreuve canadienne. En double, Mahesh Bhupathi et Mark Knowles ont été couronnés champions, eux qui avaient éliminé Daniel Nestor et son partenaire Nenad Zimonjic en demi-finale.

Résultats des Canadiens

Plusieurs Canadiens ont fait tourner des têtes durant l’édition 2009 de la Coupe Rogers. Âgé de seulement 18 ans, Milos Raonic s’est qualifié et est passé à un point de surprendre Fernando Gonzalez au premier tour. Polansky a également été impressionnant. Il a d’abord vaincu son compatriote Bruno Agostinelli avant de s’incliner face au 4e mondial, Novak Djokovic. Frédéric Niemeyer voulait profiter pleinement de sa dernière présence à la Coupe Rogers. Il a battu Igor Kunitsyn d’entrée de jeu et a ensuite donné du fil à retordre au meilleur joueur de la planète, Roger Federer. Frank Dancevic s’est incliné au premier tour contre Gilles Simon.

2008

2008

Rafael Nadal a battu l’Allemand Nicolas Kiefer 6-3, 6-2 en finale du simple au Centre Rexall de Toronto et est ainsi devenu le deuxième homme depuis 1995 à remporter deux titres de la Coupe Rogers, rejoignant ainsi Roger Federer, le seul autre double vainqueur de la Coupe Rogers durant les 15 dernières années. En double, Daniel Nestor a remporté son tournoi à domicile pour la deuxième fois de sa brillante carrière, en compagnie de son partenaire Nenad Zimonjic. La paire a battu les frères Bryan 6-2, 4-6, 10-6 en finale.

Résultats des Canadiens

Frank Dancevic a fait vibrer la foule en éliminant le Croate Mario Ancic au premier tour avant de se faire difficilement éliminer au deuxième tour par le 3e joueur du monde Novak Djokovic de Serbie, dans un match qui a tenu tout le monde en haleine. De leurs côtés, Frédéric Niemeyer et Peter Polansky se sont inclines dès le premier tour face à respectivement Tommy Robredo et Jesse Levine.

2007

2007

Le Serbe Novak Djokovic a déployé beaucoup d’efforts pour devenir le septième homme à remporter la Coupe Rogers à sa première participation. Avant de mettre la main sur le titre, Djokovic a dû éliminer Andy Roddick, Rafael Nadal et Roger Federer. Ce sont Mahesh Bhupathi et Pavel Vizner qui ont été couronnés champions du double.

Résultats des Canadiens

Frank Dancevic est passé à une manche d’accéder à la demi-finale, battant Juan Martin Del Potro, Wayne Odesnik et Fernando Verdasco avant de s’incliner en trois manches face à Nadal. Peter Polansky et Philip Bester sont tombés au premier tour.

2006

2006

Roger Federer a repris possession du trophée de la Coupe Rogers, son deuxième à Toronto. Pour ce faire, le numéro un mondial a pris la mesure du Français Richard Gasquet en finale. En double, les frères Bryan ont éliminé Daniel Nestor et Mark Knowles pour s’approprier la couronne.

Résultats des Canadiens

Frank Dancevic a survécu au duel canadien en indiquant la sortie à Peter Polansky avant de perdre contre Jarkko Nieminen (14e), tandis que Nestor tombait aux mains de Tomas Berdych (11e) dès le premier tour.

2005

2005

L’Espagnol Rafael Nadal a remporté le premier titre de sa carrière sur une surface dure en disposant en finale de nul autre que le légendaire Andre Agassi. Il s’agissait du dernier tour de piste du « Kid de Las Vegas » à Montréal et les spectateurs lui ont réservé une ovation de plusieurs minutes pendant la cérémonie de remise des trophées. Nadal lui-même s’est joint à la foule pour applaudir l’un des joueurs les plus marquants de l’histoire du tennis. Un total de 172 686 spectateurs ont franchi les tourniquets, un record mondial pour un tournoi d’une semaine. En double, la paire du Zimbabwe composée de Kevin Ulyett et Wayne Black remporte les honneurs.

Résultats des Canadiens

Frédéric Niemeyer, Philip Bester, Frank Dancevic et Rob Steckley n’ont pas réussi à franchir le premier tour. Niemeyer s’est incliné face à Nikolay Davydenko (5e), Bester a plié l’échine face à Ricardo Melo, Dancevic a été éliminé par Xavier Malisse et Steckley n’a pas résisté à Kenneth Carlsen.

2004

2004

Roger Federer a remporté son premier titre du Masters canadien en remportant la finale face à Andy Roddick. Mahesh Bhupathi a conquis son second titre de double au Canada, cette fois avec son coéquipier Leander Paes.

Résultats des Canadiens

Frank Dancevic, Simon Larose et Daniel Nestor ont tous subi une défaite au premier tour alors que Frédéric Niemeyer a atteint le deuxième tour en remportant son match contre David Sanchez avant de s’incliner en trois manches face à Luis Horna.

2003

2003

Rien n’aurait pu empêcher l’Américain Andy Roddick de goûter à la victoire de son premier titre du Circuit Masters, pas même l’Argentin David Nalbandian. La couronne du double est allée à l’Indien Mahesh Bhupathi et au Bélarusse Max Mirnyi.

Résultats des Canadiens

Simon Larose a électrisé le stade alors qu’il atteignait le troisième tour du Masters de tennis du Canada après avoir indiqué la sortie au Brésilien Gustavo Kuerten, 13e tête de série de l’épreuve, et à l’Argentin Jose Acasuso. C’est malheureusement l’Américain Andre Agassi qui a mis un terme à son parcours. Daniel Nestor a pris la mesure de l’Américain Robby Ginepri avant de tomber au deuxième tour face au Thaïlandais Paradorn Srichaphan (11e). Frédéric Niemeyer et Frank Dancevic ont été éliminés au premier tour.

2002

2002

L’Argentin Guillermo Canas n’aura accordé qu’une seule manche à ses adversaires avant de s’approprier son premier titre du Circuit Masters. Lors de la finale, il a pris la mesure de l’Américain Andy Roddick. Le Torontois Daniel Nestor n’a pas réussi à conquérir son deuxième titre de double canadien alors qu’en équipe avec Mark Knowles, des Bahamas, il s’inclinait en finale face au duo américain composé des jumeaux Bob et Mike Bryan.

Résultats des Canadiens

Daniel Nestor, Frédéric Niemeyer, Simon Larose et Frank Dancevic sont tombés au premier tour.

2001

2001

Contre toute attente, le Roumain Andrei Pavel a conquis son premier titre du Circuit Masters après avoir pris la mesure de l’Australien Patrick Rafter, en finale. En double, Jiri Novak et David Rikl ont battu Donald Johnson et Jared Palmer en trois manches pour conquérir la couronne.

Résultats des Canadiens

Sébastien Lareau, Frédéric Niemeyer, Daniel Nestor et Simon Larose sont éliminés au premier tour. En double, Larose et son partenaire américain Jan-Michael Gambill ont atteint la demi-finale avant de tomber aux mains de Johnson et de Palmer.

2000

2000

Le Russe Marat Safin remporte son premier titre du Circuit Masters après avoir battu Harel Levy, joueur issu des qualifications. En double, Sébastien Lareau et Daniel Nestor écrivent une autre page de l’histoire du tennis canadien en devenant la première équipe toute canadienne à conquérir le titre des Internationaux du Canada depuis 1968.

Résultats des Canadiens

Sébastien Lareau accède au troisième tour après avoir battu Fabrice Santoro puis le favori Gustavo Kuerten (perd contre Patrick Rafter). Simon Larose accède au deuxième tour grâce à une victoire aux dépens de David Wheaton (perd contre Sargis Sargsian). Daniel Nestor et Frédéric Niemeyer tombent au tour initial.

1990-1999

1999

C’est un autre joueur cendrillon qui est parti avec le titre. En effet, le Suédois Thomas Johansson a raflé son premier titre du Circuit Masters en battant Yevgeny Kafelnikov. Le champion du simple de 1998, Patrick Rafter a uni ses efforts à ceux de Jonas Bjorkman pour récolter le titre du double face à Byron Black et à Wayne Ferreira.

Résultats des Canadiens : Sébastien Lareau accède au troisième tour après avoir éliminé Justin Gimelstob et la 5e tête d’affiche Richard Krajicek (perd contre Johansson). Daniel Nestor atteint le deuxième tour après avoir battu Alberto Martin (perd contre la 3e tête de série Yevgeny Kafelnikov). Philip Gubenco, Bobby Kokavec, Simon Larose, Frédéric Niemeyer et Jocelyn Robichaud s’inclinent au premier tour.

1998

La victoire de Patrick Rafter a fait boule de neige. Après avoir battu Richard Krajicek lors de la finale canadienne, il a été couronné champion à Cincinnati, à Long Island puis finalement aux Internationaux des États-Unis. Martin Damm et Jim Grabb ont enlevé le titre du double.

Résultats des Canadiens : Bobby Kokavec accède au deuxième tour en battant Steve Campbell (perd contre Malivai Washington). Sébastien Lareau, Daniel Nestor et Frédéric Niemeyer sont éliminés au premier tour.

1997

Un Américain du Tennessee, Chris Woodruff, a joué les trouble-fête en éliminant Goran Ivanisevic, Mark Philippoussis, Yevgeny Kafelnikov et Gustavo Kuerten pour conquérir le premier titre de sa carrière. Le Canada était encore représenté en finale du double. Cette fois, Sébastien Lareau et l’Américain Alex O’Brien se sont butés à Leander Paes et à Mahesh Bhupathi.

Résultats des Canadiens : Sébastien LeBlanc accède au deuxième tour en battant la 10e tête d’affiche Tim Henman (perd contre Guillaume Raoux). Bobby Kokavec, Sébastien Lareau, Daniel Nestor, Frédéric Niemeyer et Jocelyn Robichaud sont éliminés au premier tour.

1996

La date du tournoi a été changée afin de ne pas entrer en conflit avec les Jeux olympiques d’Atlanta. Après avoir donné au public un match excitant en demi-finale contre Todd Martin, Wayne Ferreira, troisième tête de série, a pris la mesure de Todd Woodbridge en deux manches. Ferreira remportait alors son deuxième titre de la saison. Patrick Galbraith obtenait son troisième titre canadien en six ans avec un troisième partenaire différent (Paul Haarhuis) privant ainsi Daniel Nestor et Mark Knowles de la victoire.

Résultats des Canadiens : Daniel Nestor accède au troisième tour en battant Marc-Kevin Goellner et le favori Thomas Muster (perd contre Todd Woodbridge). Sébastien Lareau atteint le deuxième tour en battant Jocelyn Robichaud (perd contre Todd Woodbridge). Sébastien LeBlanc et Jocelyn Robichaud sont éliminés au premier tour.

1995

Favori lors du dernier tournoi à être présenté au vieux Stade Jarry, à Montréal, Andre Agassi a travaillé d’arrache-pied pour vaincre Pete Sampras et remporter son troisième titre canadien. Agassi a apposé sa signature sur le Court central en signe d’au revoir. En double, les quatrièmes têtes d’affiche Yevgeny Kafelnikov et Andrei Olhovskiy étaient sacrés champions.

Résultats des Canadiens : Sébastien Lareau accède au deuxième tour en battant Connell (perd contre la 10e tête de série Jim Courier). Albert Chang, Grant Connell, Daniel Nestor et Andrew Sznajder sont éliminés au premier tour.

1994

Tout le monde a cru que Jason Stoltenberg allait causer la surprise du tournoi et remporter le titre. Mais Andre Agassi l’entendait autrement et a été couronné champion pour une deuxième fois. En double, les favoris Byron Black et Jonathan Stark prennent la mesure de Patrick McEnroe et de Jared Palmer.

Résultats des Canadiens : Daniel Nestor atteint le deuxième tour grâce à une victoire aux dépens de la 10e tête de série Alexander Volkov (perd contre Stoltenberg). Albert Chang, Grant Connell, Bobby Kokavec, Sébastien Lareau et Greg Rusedski s’inclinent au premier tour.

1993

Aucune des quatre premières têtes d’affiche (Sampras, Courier, Becker et Lendl) n’accède à la finale. C’est le vétéran suédois Mikael Pernfors qui, contre toute attente, a battu la 13e tête de série Todd Martin pour conquérir son premier titre depuis 1988. Glenn Michibata a accédé à la finale du double, cette fois avec David Pate. Le duo canado-américain s’est incliné en deux manches face à Jim Courier et Mark Knowles.

Résultats des Canadiens : Sébastien Lareau, Chris Pridham et Greg Rusedski accèdent au deuxième tour. Lareau bat Gianluca Pozzi (perd contre la 4e tête de série Ivan Lendl). Pridham bat Keith Evans (perd contre la 3e tête d’affiche Boris Becker). Rusedski bat Christian Bergstrom (perd contre Aaron Krickstein). Daniel Nestor et Andrew Sznajder sont éliminés au premier tour.

1992

En finale, Andre Agassi, champion de Wimbledon et deuxième tête de série, affrontait Ivan Lendl, six fois champion du tournoi canadien. Après avoir perdu la première manche, Agassi s’est ressaisi et a totalement dominé le match, n’accordant que deux jeux à Lendl. Patrick Galbraith a atteint la finale du double pour une deuxième année consécutive, cette fois avec Daniel Visser, pour vaincre le duo américain composé de John McEnroe et d’Andre Agassi en deux manches.

Résultats des Canadiens : Chris Pridham et Greg Rusedski accèdent au troisième tour. Pridham bat Sznajder et Jason Stoltenberg (perd contre la huitième tête de série Amos Mansdorf). Rusedski bat Laurendeau et Steve Ryan (perd contre Agassi). Grant Connell et Daniel Nestor accèdent au deuxième tour. Connell bat Richard Schmidt (perd contre Malivai Washington). Nestor bat Cristiano Caratti (perd contre Agassi). Sébastien Lareau, Martin Laurendeau et Andrew Sznajder sont éliminés au premier tour.

1991

Le Russe Andrei Chesnokov a éliminé le favori Ivan Lendl, en demi-finale puis a privé Petr Korda du titre en l’éliminant en trois manches. En double, Grant Connell et Glenn Michibata tentaient de devenir les premiers Canadiens à remporter le titre en 23 ans. Malheureusement, Patrick Galbraith et le regretté Todd Witsken l’entendaient autrement.

Résultats des Canadiens : Sébastien Lareau, Chris Pridham et Martin Laurendeau accèdent au deuxième tour. Lareau bat Ian Aler (perd contre Chesnokov). Pridham bat Jean-Philippe Fleurian (perd contre Jimmy Arias). Laurendeau bat Gianluca Pozzi (perd contre Guillaume Raoux). Grant Connell et Andrew Sznajder s’inclinent au premier tour.

1990

C’est Michael Chang qui a conquis le titre du premier tournoi du Super 9 (maintenant appelé le Masters de tennis du Canada) présenté à Toronto. Alors âgé de 18 ans, Chang a battu en demi-finale une autre vedette montante, Pete Sampras, avant de prendre la mesure de Jay Berger. Paul Annacone et David Wheaton ont complété le balayage américain en remportant le double.

Résultats des Canadiens : Andrew Sznajder accède au troisième tour après avoir battu Kevin Curren (12e) et Paul Wekesa avant de s’incliner devant Pete Sampras. Grant Connell et Martin Wostenholme accèdent au deuxième tour. Connell bat Kelly Evernden (perd contre John McEnroe). Wostenholme bat Kelly Jones (perd contre Pete Sampras). Brian Gyetko, Glenn Michibata et Chris Prigham s’inclinent au premier tour.

_accordion_tab][/vc_accordion][/vc_column][/vc_row]