4-12 août 2018 - TorontoAchetez des billets
X
FR EN
Accueil   Nouvelles   Nadal à deux victoires du sommet

Nadal à deux victoires du sommet

09 Août 2017
Écrit par: Tennis Canada
Écrit par: Tennis Canada

Dans sa quête pour reconquérir le premier rang mondial qui lui échappe depuis trois ans, l’Espagnol Rafael Nadal a franchi une étape de plus en disposant très aisément du Croate de 20 ans, Borna Coric, par 6-1 et 6-2, mercredi soir, au Stade Uniprix.

Il ne faut plus désormais que deux victoires à Nadal pour se retrouver au sommet de la hiérarchie. La rencontre était également une vengeance pour l’Espagnol qui s’était incliné devant Coric au Masters 1000 de Cincinnati l’an dernier. Il faut avouer que Nadal, à l’abri des blessures, n’est plus le même joueur qu’en 2016. Coric, non plus, ne montre plus la superbe du passé. Celui qui avait grimpé au 33e rang mondial en 2015, à l’âge de 18 ans, et qu’on voyait déjà en tête de la relève, éprouve toutes les difficultés du monde cette année. Il a rétrogradé au 55e rang et on a compris pourquoi contre Nadal.

Multipliant les fautes directes, dépourvu de créativité et de constance, il a été une proie facile pour Nadal qui ne lui a concédé qu’une balle de bris non convertie dans le match.

L’Espagnol et première tête de série affrontera le vorace Canadien Denis Shapovalov jeudi, au troisième tour.

Le ciel a failli tomber sur la tête de l’Allemand Alexander Zverev, 4e tête de série. Il a dû effacer trois balles de match à la manche ultime pour venir à bout du vétéran français Richard Gasquet par 6-3, 4-6 et 7-6 (3) après 2 h 30 de jeu intense. L’Allemand de 20 ans a gaspillé deux balles de match à 5-4 avant de se retrouver dans une situation précaire.

Il n’aura pas la tâche facile au troisième tour contre l’Australien Nick Kyrgios (16e), vainqueur facile de son affrontement contre l’Italien Paolo Lorenzi (6-2, 6-3).

Le Sud-Africain Kevin Anderson, finaliste à Washington la semaine dernière, a poursuivi sa marche victorieuse en surprenant l’Espagnol Pablo Carreno Busta (11e) en deux manches de 6-3 et 7-6 (6).

Le frère d’Alexander, Mischa Zverev a livré une chaude lutte au Bulgare Grigor Dimitrov (7e), s’inclinant par 6-3, 3-6 et 6-3.

Une autre surprise a marqué la journée. Le vétéran espagnol David Ferrer a disposé de l’Américain Jack Sock (15e) par 7-6 (7), 3-6 et 6-1 en 2 h 20.