En route vers la Coupe Rogers : Barty neutralise la détermination de Marketa pour remporter Roland-Garros

samedi, 8 Juin

Avant la finale de Roland-Garros, un sujet qui revenait souvent dans les conversations était le hiatus de tennis qu’Ash Barty s’était accordé pour tenter sa chance au cricket, en 2014. Il est donc tout à fait approprié que l’Australienne ait battu Marketa Voundrousova par six lors de leur affrontement sur le Court Philippe-Chatrier, samedi. C’est-à-dire 6-1 et 6-3.

Après avoir repris la raquette en 2016, Barty était classée à l’extérieur du Top 600 de la WTA. Trois ans plus tard, la joueuse de 23 ans a consolidé sa place parmi les dix meilleures joueuses du monde et est maintenant une championne de Grand Chelem.

L’occasion a semblé geler Vondrousova. La Tchèque, 58e au classement mondial, a peiné à trouver son rythme alors que Barty était clairement en mission. En fait, après le triomphe, l’Australienne a décrit sa prestation comme étant un « match parfait ».

Vondrousova n’a remporté qu’un seul jeu à la manche initiale qui, ironiquement, est survenu en brisant sa rivale. Quant à Barty, championne du double de la Coupe Rogers l’an dernier, elle a fait preuve d’une détermination impitoyable qui saura plaire aux amateurs canadiens.

Le deuxième acte a commencé et s’est terminé par un bris de Barty, qui a dû travailler fort à certaines occasions pour parvenir à ses fins, principalement au deuxième jeu de la manche. Ce sont peut-être les deux occasions de bris ratées de la part de Vondrousova qui ont mis le dernier clou à son cercueil.

Quoi qu’il en soit, c’est le sang-froid impressionnant de Barty qui a volé la vedette alors qu’elle s’envolait vers le titre avec une apparente facilité. En remportant Roland-Garros, elle devenait la première Australienne à réussir cet exploit depuis Margaret Court dans les années 1970.

(Photo de l’article : Roland-Garros)

Mots-clés