En Route vers la Coupe Rogers : Qui Sera la favorite à Roland-Garros?

lundi, 13 Mai

Bienvenue à En route vers la Coupe Rogers, un récapitulatif sur l’action de la WTA Tour avant l’édition 2019 de la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale, qui aura lieu du 3 au 11 août, au Centre Aviva de Toronto.

Aujourd’hui, nous vous proposons un aperçu de l’Internazionali BNL d’Italia, à Rome, dernier tournoi de catégorie Premier obligatoire de la WTA avant Roland-Garros dont le coup d’envoi sera donné le 26 mai.

Photo: Madrid Open

Halep veut déloger Osaka

Simona Halep, double championne de la Coupe Rogers, est passée à un cheveu de coiffer Naomi Osaka au sommet du classement mondial – mais Kiki Bertens a coupé cours à ses aspirations en prenant la mesure de la Roumaine en finale de l’Open de Madrid, le week-end dernier.

Si toutefois elle parvenait à décrocher sa première couronne romaine, Halep pourrait, avec un peu d’aide de la Japonaise, s’approprier la pole positon. Osaka tient donc sa destinée entre ses mains, car une participation aux quarts de finale — ce qu’elle n’a encore jamais réussi — lui assurerait d’être la favorite à Roland-Garros.

La semaine dernière, à Madrid, la tenante du titre des Internationaux des États-Unis et d’Australie est parvenue à se glisser jusqu’en quart avant de plier l’échine 3-6, 6-2 et 7-5 face à Belinda Bencic. Après avoir bénéficié d’une exemption au premier tour, Osaka croisera le fer avec Dominika Cibulkova.

Quant à Halep, elle tentera de porter sa fiche de la saison sur terre battue à 8 victoires et 1 revers lorsqu’elle se mesurera à Marketa Vondrousova ou à Barbora Strycova.

Serena et Venus Williams sur une trajectoire de collision à Rome

Pour la première fois en près de 17 ans, la triple lauréate de la Coupe Rogers, Serena Williams, engagera les hostilités contre sa sœur sur la terre battue européenne après que les deux joueuses aient remporté leur premier duel respectif, à Rome.

Serena a amorcé sa saison sur l’argile en se défaisant aisément de la qualifiée Suisse Rebecca Peterson en des comptes de 6-4 et 6-2, pendant que Venus mettait plus de trois heures à se départir d’Elise Mertens par 7-5, 3-6 et 7-6 (4).

La table est donc mise pour le premier affrontement sur terre battue rouge entre les sœurs Williams depuis la finale 2002 de Roland-Garros — scène du premier des trois triomphes de la cadette à la Porte d’Auteuil. Les deux avaient également bataillé à Rome, en 1998, Venus faisant fi de sa sœur 6-4 et 6-2 en quart de finale avant de céder le trophée à Martina Hingis.

Venus, dont le seul titre romain remonte à 1999, espère répéter son exploit, malgré une fiche déficitaire de 12 gains et 18 revers contre Serena.

Photo: Madrid Open

Le Contingent Canadien

Après avoir atteint leur première finale de l’année à Madrid, Gabriela Dabrowski et sa partenaire Xu Yifan tenteront de s’appuyer sur ce succès à Rome.

Le week-end dernier, les 11es mondiales en double ont mordu la poussière 6-3 et 6-1 face à Hsieh Su-wei et à Barbara Strycova. Sixièmes têtes de série à Rome, elles amorceront leur parcours contre les Italiennes Deborah Chiesa et Jasmine Paolini.

Bien qu’un retour au jeu soit imminent, Bianca Andreescu soigne encore une blessure à l’épaule et fera l’impasse sur le tournoi de Rome.

Elle continue toutefois de s’entraîner sur la terre battue rouge de l’Académie Rafa Nadal à Majorque, en Espagne, en préparation pour Roland-Garros. Si elle se rétablit à temps pour l’épreuve parisienne, elle ferait partie des têtes d’affiche d’un Grand Chelem pour la première fois de sa jeune carrière.

(Photo: Susana Vera/Reuters)

Tags