August 3-11, 2019 - TorontoAchetez des billets
X
FR EN
Home   Nouvelles   Les 7 meilleurs moments de la Coupe Rogers : Le parcours de rêve de Bencic en 2015

Les 7 meilleurs moments de la Coupe Rogers : Le parcours de rêve de Bencic en 2015

05 Août 2017
Écrit par: Tennis Canada
Écrit par: Tennis Canada
Classé sous:

Belinda Bencic a clairement annoncé ses couleurs à l’été 2015. Alors âgée de 18 ans, l’adolescente suisse était en feu dans la conquête du plus important titre de sa carrière à la Coupe Rogers.  

Sous la chaleur torride de Toronto, la jeune joueuse s’est frayé un chemin en éliminant des championnes et des finalistes de Grands Chelems, faisant preuve de sang-froid et de détermination malgré l’adversité.  

Son parcours vers le triomphe n’a pas été de tout repos, et elle a dû composer avec des adversaires de taille, comme Eugenie Bouchard, Caroline Wozniacki, Sabine Lisicki, Ana Ivanovic, Serena Williams et Simona Halep.

Son intensité sur le terrain n’avait d’égal que l’enthousiasme de la foule torontoise. Bencic a bien accepté son rôle de protagoniste et s’est lancée tête première dans l’aventure. Sous l’œil approbateur de Martina Hingis, elle-même une double championne de la Coupe Rogers, Bencic a prouvé que l’âge importait peu.

Son plus grand défi est sans nul doute survenu en demi-finale contre la plus grande joueuse de tous les temps, Serena Williams. Avant ce duel, Williams n’avait subi qu’une seule défaite depuis le début de la saison. Dans cette bataille entre David et Goliath, la joueuse négligée s’est montrée à la hauteur. La numéro un mondiale et triple championne de la Coupe Rogers a remporté la manche initiale 6-3 et tout le monde croyait que la fin approchait.   

Toutefois, alors que plusieurs auraient abdiqué, Bencic a retroussé ses manches.

 

«Je sens maintenant que ma place est ici, que je peux vraiment rivaliser avec les meilleures et c’est un sentiment incroyable!», confiait Bencic.

Le triomphe de 3-6, 7-5 et 6-4 de Bencic aux dépens de Williams a surpris la planète tennis. La jeune Suisse pourrait-elle répéter cette performance contre Simona Halep et ravir le titre?

Alors qu’elle soulevait le trophée après un gain de 7-6, 6-7, 3-0 abandon, personne n’était plus estomaqué que Bencic. Cette victoire allait ensuite la propulser au sein du Top 15 pour la première fois.

«Je ne peux pas y croire, c’est fantastique», admettait Bencic. «Il n’y a pas de mots pour décrire ce que je ressens.»

En récoltant le titre de la Coupe Rogers à sa première participation, Bencic écrivait quelques pages de l’histoire.

À 18 ans et 23 semaines, elle devenait la plus jeune championne, éclipsant la marque d’Ana Ivanovic alors qu’elle remportait les grands honneurs à 18 ans et 41 semaines, en 2006. Bencic devenait la plus jeune joueuse en plus de dix ans à infliger un revers à Williams — la dernière ayant été Maria Sharapova (17 ans), en 2004.

Mais ce qui restera probablement gravé dans le cœur des amateurs est sans doute le sourire permanent éclairant le visage de Bencic.