4-12 août 2018 - TorontoAchetez des billets
X
FR EN
Accueil   Nouvelles   Retour en arrière : le Canada brille, mais Nadal l’emporte en 2013

Retour en arrière : le Canada brille, mais Nadal l’emporte en 2013

20 Juil 2017
Écrit par: Tennis Canada
Écrit par: Tennis Canada
Classé sous:

L’édition 2013 de la Coupe Rogers en fut une autre signée Rafael Nadal. L’Espagnol est devenu triple champion en autant de finales.

Ce triomphe de Nadal en a surpris plusieurs. Malgré ses sept titres en début de saison, « Rafa » était tombé prématurément au premier tour de Wimbledon et Montréal représentait son premier tournoi depuis cette défaite.

Quatrième tête de série, Nadal a éliminé Jesse Levine, Jerzy Janowicz et Marinko Matosevic pour atteindre le carré d’as. Un défi de taille l’attendait en demi-finale : Novak Djokovic, premier joueur mondial et triple champion de la Coupe Rogers. Les deux joueurs ont offert un excellent spectacle durant trois manches et c’est finalement Nadal qui a eu le dernier mot au jeu décisif pour arracher un gain de 6-4, 3-6 et 7-6(2).

En finale, Nadal était opposé à la sensation canadienne Milos Raonic. Il n’aura fallu qu’une heure et huit minutes au Majorquin pour battre son adversaire en des comptes de 6-2 et 6-2.

Malgré la victoire de Nadal, Raonic a fait couler beaucoup d’encre. En effet, il était devenu le premier Canadien à participer à la finale de la Coupe Rogers depuis Robert Bédard, 55 ans auparavant. À la suite de sa prestation, il a intégré le Top 10 du classement de l’ATP World Tour pour la première fois de sa carrière et était, à 22 ans, le plus jeune membre de ce groupe.

Une ovation attendait Raonic à son entrée sur le terrain. « C’était un des moments les plus sensationnels de ma carrière. J’en ai même eu des frissons. Je suis vraiment reconnaissant d’avoir ces souvenirs et d’avoir vécu une telle expérience ici », raconte-t-il.

Raonic n’est pas le seul à avoir écrit une page de l’histoire du tennis canadien cette année-là. Au carré d’as, il avait affronté son compatriote Vasek Pospisil dans ce qui était la première demi-finale canadienne d’un tournoi de l’ATP World Tour depuis le duel entre Andrew Sznajder et Martin Wostenholme, à Rio de Janeiro, en 1990.

Les deux Canadiens n’ont pas fait les choses à moitié en offrant à la foule un match des plus excitants. Raonic l’a finalement emporté en trois manches de 6-4, 1-6 et 7-6(4).

Nos Canadiens écriront-ils une nouvelle page d’histoire à Montréal cet été ? Nadal poursuivra-t-il sur sa lancée impressionnante de 2017 ? À vous de le découvrir du 4 au 13 août!

Retour en arrière : Domination signée Novak Djokovic en 2011