4-12 août 2018 - TorontoAchetez des billets
X
FR EN
Accueil   Nouvelles   Retour en arrière : Murray prend sa revanche en 2015

Retour en arrière : Murray prend sa revanche en 2015

27 Juil 2017
Écrit par: Tennis Canada
Écrit par: Tennis Canada
Classé sous:

Pour la première fois depuis 1995, le public montréalais a pu voir les deux premières têtes de série s’affronter en finale pour le trophée de la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale. Cette fois-ci, c’est l’Écossais Andy Murray qui a triomphé, récolant le troisième titre de sa carrière en sol canadien.

Murray a dû travailler fort dès le début, ayant été poussé à la limite de trois manches par ses deux premiers adversaires, Tommy Robredo et Gilles Muller. Murray a ensuite pris son erre d’aller et a vu son niveau de jeu augmenter au fil de la semaine. En quart de finale, il a vaincu le Français Jo-Wilfried Tsonga en deux manches identiques de 6-4. En demi-finale, il a triomphé du Japonais Kei Nishikori, 4e tête de série, en ne concédant que trois parties.

En finale, Murray se donne l’occasion de prendre sa revanche sur son rival, le numéro un mondial Novak Djokovic. Murray avait connu une bonne saison, ayant déjà remporté trois titres avant d’arriver à Montréal, mais c’est Djokovic qui avait largement dominé jusque-là. À vrai dire, le Serbe avait connu une saison quasi parfaite, remportant les tournois d’Indian Wells, de Miami, de Monte-Carlo et de Rome, ainsi que les Internationaux d’Australie et Wimbledon. Le Britannique avait déjà subi quatre défaites contre « Nole » en 2015, mais il ne se laissera pas arrêter une cinquième fois.

Profitant de sa première occasion de briser, Murray s’est emparé de la première manche 6-4. Djokovic a répliqué en prenant les huit premiers points de la deuxième manche. Le Serbe s’est envolé avec la deuxième manche 6-4 pour ainsi niveler la marque. Solide au service, Murray s’est forgé une avance de 3-0 à la manche décisive avant de conclure la victoire par 6-4, 4-6 et 6-3.

Murray a savouré un troisième titre à la Coupe Rogers et un deuxième à Montréal. Seulement quatre autres joueurs ont réussi le tour du chapeau, soit Novak Djokovic, Rafael Nadal, Andre Agassi et Ivan Lendl. Ce dernier mène le classement avec un total de six titres au Canada.

À la suite de sa prestation, Murray a repris le deuxième échelon du classement ATP, une première en deux ans. Il lui faudra toutefois un an de plus avant de surgir au sommet. Est-ce un Murray numéro un que l’on retrouvera cet été à Montréal ou est-ce que ses rivaux auront repris les reines ?

Retour en arrière : le Canada brille, mais Nadal l’emporte en 2013