Carnet de Karl : Quelle année ! Maintenant, place à la prochaine !

vendredi, 18 Oct

Sunday, August 11, 2019 – XXX plays XXX in finals of Rogers Cup presented by National Bank at the Aviva Centre in Toronto, Ontario. (Jared Wickerham/Tennis Canada)

Quatre mois se sont écoulés depuis mon dernier carnet. Quatre mois incroyables pour le tennis canadien et en particulier pour Bianca Andreescu.

Voir une Canadienne soulever le trophée de la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale pour la première fois en 50 ans, puis assister à son triomphe aux Internationaux des États-Unis était plus que spécial. C’est quelque chose dont j’ai rêvé pendant une grande partie de ma vie et maintenant, c’est une réalité.

Tout a commencé lorsque j’ai annoncé notre meilleur tableau à vie, en juin. Cette annonce a donné le ton à un tournoi record qui a attiré plus de 128 000 personnes en neuf jours.

La victoire de Bianca à Toronto a captivé le pays, incitant un plus grand nombre de Canadiens à prendre une raquette et à jouer au tennis. C’était la cerise sur le gâteau pour cet inoubliable tournoi.

Nous n’aurions pas pu être plus satisfaits de l’aspect du site. Notre personnel et nos partenaires ont réalisé un travail incroyable en donnant vie à nos activations afin de s’assurer que nos invités aient la meilleure expérience possible.

Mais ce n’est pas le moment de nous asseoir sur nos lauriers.  

La planification de la prochaine Coupe Rogers est déjà en cours et nous sommes ravis du retour de Milos Raonic, Denis Shapovalov et Félix Auger-Aliassime au Centre Aviva alors que les plus grandes vedettes de l’ATP Tour reviennent en ville. Notre champion en titre Rafa Nadal aura peut-être surpassé les 20 titres de Grands Chelems de Roger Federer d’ici là !

Si vous pensiez qu’il était excitant de voir une Canadienne se rendre loin à la Coupe Rogers, imaginez en voir trois le faire en même temps.  

C’est l’objectif pour Milos, Denis et Félix.

Il ne fait aucun doute qu’ils ont dû regarder Bianca soulever le trophée au Centre Aviva, en août, et qu’ils ont pensé : « Je suis le prochain. »

Qui sait, nous pourrons même accueillir un médaillé olympique canadien l’an prochain, car les Jeux de Tokyo auront lieu quelques semaines avant notre tournoi. Ce serait vraiment sympa, n’est-ce pas ?

C’est génial de voir Vasek Pospisil faire aussi bien, lui aussi. Il a eu sa part de difficulté avec les blessures, mais il semble être sur le point de revenir au sommet de sa forme, comme le prouvent ses récentes victoires aux dépens de Diego Schwartzman et de Karen Khachanov. J’espère que 2020 sera une excellente année pour lui.

Alors que la saison tire à sa fin, ce sera amusant de voir Félix et Denis concourir aux Finales Next Gen, à Milan. Ils ont tous les deux connu une très bonne saison sur le circuit et ils méritent pleinement de faire partie de cette compétition.

Puis, il y aura les Finales de la Coupe Davis à Madrid…

À la prochaine,

Karl

Mots-clés