Installation éventuelle d’un toit rétractable sur le Court Central du Stade IGA

jeudi, 1 Août

Alors que les festivités entourant la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale sont sur le point d’être lancées, le vice-président principal de Tennis Canada et directeur de la Coupe Rogers, monsieur Eugène Lapierre, a tenu un point de presse ce matin dans le but de corriger certaines informations et affirmations erronées qui ont circulé au cours des dernières semaines en lien avec le projet de munir le Court central du Stade IGA d’un toit rétractable. Lors de cette mise au point, M. Lapierre a réaffirmé les objectifs du projet. 

« L’ajout d’un toit rétractable sur le Court central n’a qu’un seul et simple objectif :  assurer la pérennité de la Coupe Rogers à Montréal. Ce tournoi est le moteur du développement du tennis au pays puisque tous les profits y sont directement réinvestis. »

Au printemps dernier, Tennis Canada a rencontré les riverains du Stade IGA ainsi qu’une vingtaine de groupes du quartier pour présenter le projet qui n’en est encore qu’à ses débuts. Le but de ces rencontres était d’informer les gens, répondre aux questions, entendre leurs commentaires et ainsi pouvoir prendre bonne note des différentes attentes et appréhensions. 

« Nous avons profité de ces rencontres pour assurer aux gens que nous n’avions nullement l’intention de nous lancer dans l’accueil ou l’organisation de grandes manifestations culturelles dans un stade doté d’un toit. Pourtant, un groupe de personnes nous prête actuellement ces intentions. C’est pourquoi nous tenions à faire une mise au point pour que les citoyens puissent connaître les réels objectifs du projet. Nous sommes très conscients du milieu et de l’environnement dans lequel nous évoluons et nous ne ferons rien qui puisse compromettre le maintien de l’équilibre des fonctions de détente, de loisirs et de sports du parc Jarry qui est cher à tous et dont nous faisons justement partie, » a ajouté M. Lapierre.

Avec son projet de toit rétractable, Tennis Canada espère garantir la tenue prolongée de la Coupe Rogers à Montréal par les deux circuits professionnels, soit l’ATP et la WTA. Se doter d’un toit est une tendance internationale grandissante et la pression se fait de plus en plus sentir. La pérennité de la Coupe Rogers permettrait de maintenir et augmenter les retombées annuelles de 16 M$ réinvesties dans le développement du sport et de conserver l’impact économique de 15 M$ pour la Ville de Montréal. Tennis Canada est toujours à la recherche de financement à l’interne et auprès des trois paliers de gouvernement. Si le projet se concrétise, Tennis Canada, qui entend poursuivre le dialogue amorcé avec la communauté, s’engage à respecter le vœu de la population et des instances municipales concernant le nombre, le genre et la forme que pourraient prendre d’autres activités présentées au Stade IGA. De plus, il s’engage à s’assurer à ce que le toit rétractable soit blanc, ce qui aurait pour effet de ne pas augmenter les îlots de chaleur. Finalement, Tennis Canada se penchera sur l’élaboration d’un plan de verdissement de son terrain, dans le but de contribuer à augmenter les espaces verts.  

Mots-clés