Stefanos Tsitsipas met la main sur le titre des Finales de l’ATP

lundi, 18 Nov

Feature Photo: ATP

Ce n’était peut-être pas la finale que la plupart des amateurs attendaient alors que l’Autrichien Dominic Thiem croisait le fer avec le Grec Stefanos Tsitsipas, dimanche, à l’O2 Arena de Londres, mais le duo a offert un spectacle inoubliable menant au couronnement d’un nouveau champion des Finales de l’ATP.

Les deux rivaux avaient signé d’impressionnantes victoires avant d’en arriver là. En effet, Tsitsipas avait eu raison de Daniil Medvedev (4e) et de Roger Federer (3e), tandis que Thiem s’était débarrassé de Novak Djokovic (2e) et du champion en titre Alexander Zverev (7e).

Peu de choses séparaient Tsitsipas et Thiem au premier acte. Même s’ils ont eu cinq occasions de bris, ils n’ont pas réussi à en profiter et ont dû recourir à un jeu décisif. L’Autrichien a alors pris les devants, l’emportant par la marque de 8-6.

Tsitsipas est toutefois revenu à la charge, ravissant le service de Thiem deux fois de suite pour se forger une avance de 4-0. Le Grec de 21 ans a poursuivi sur cet élan pour niveler la marque en empochant la manche 6-2.

Le troisième acte a suivi un scénario semblable à celui de la première manche, mais cette fois, c’est Tsitsipas qui s’est adjugé le jeu décisif et qui devenait ainsi le plus jeune champion des Finales de l’ATP en 18 ans.  

En double, les Français Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut ont franchi un pas de plus que l’an dernier en remportant les grands honneurs grâce à un gain de 6-3 et 6-4 aux dépens de Raven Klaasen et de Michael Venus.

Mots-clés